Aller au contenu principal

MADE IN HAND TV

NEWS

PARIS RATÉ
22 octobre 2020
22 octobre 2020

Tout proches d'accrocher Kielce jeudi soir, les Parisiens ont fini par céder en Pologne (35-33) et restent dans une situation délicate en Ligue des champions.

Vidée de ses habituels supporters tout auréolés de jaune, la Hala Legionow, l'antre de Kielce, faisait moins peur que d'habitude ce jeudi soir. Les Parisiens, qui y avaient vécu un cauchemar  il y a un an et demi lors du match aller des quarts de finale de la Ligue des champions (34-24), comptaient bien en profiter pour décrocher leur première victoire à l'extérieur de la saison dans l'épreuve et se replacer après un mauvais départ ponctué de deux défaites contre Flensburg et Brest. Privé de la fratrie Karabatic, mais aussi de Dylan Nahi, le PSG a bien failli réussir son coup, mais a finalement perdu son bras de fer à l'issue d'une rencontre enlevée et indécise jusqu'au bout.

Un match que les champions de France ont pris par le bon bout, enquillant les buts dans les premières minutes à l'instar de Mikkel Hansen, en jambes le jour de ses 33 ans. Après une demi-heure de jeu, le sniper danois avait déjà inscrit sept de ses dix buts de la soirée. Mais après avoir mené en début de match (7-10, 12ème), les hommes de Raul Gonzalez, qui avait choisi de lancer d'entrée Nedim Remili sur le poste de demi-centre, ont vu les Polonais se remettre en selle (18-18, MT). La nouvelle équipe de Nicolas Tournat, auteur de deux buts, restait sur la même dynamique au retour des vestiaires (26-22, 40ème). Plusieurs fois au bord de lâcher, les Parisiens, portés par un Kamil Syprzak efficace sur son sol (6/8), trouvaient les ressources pour rester dans le match, et à cinq minutes de la fin l'exploit était encore possible (31-31, 55ème). Mais le money-time allait appartenir à Igor Karacic. Le demi-centre croate inscrivait quatre des cinq derniers buts de son équipe, pour finir à 13 réalisations et anéantir les espoirs de victoire du PSG (35-33).

Malgré un beau combat, les joueurs de la capitale vont encore rentrer à vide d'un déplacement européen. Les voilà sixièmes de leur groupe, relégués à six longueurs de leurs vainqueurs du jour et de Flensburg, certes avec une rencontre en moins. Mais pour ne pas voir définitivement s'éloigner ces deux premières places synonymes de qualification directe pour les quarts de finale, les Parisiens ne vont plus pouvoir perdre trop de points en route. La réception du Vardar Skopje la semaine prochaine se fera sous pression. 

J5 : Meshkov Brest (BLR) - Szeged (HON) 26-24, Kielce (POL) - Paris (FRA) 35-33, Flensburg (ALL) - Elverum (NOR) 37-35,  Vardar Skopje (MAC) - Porto (POR) 25-25

Groupe A - Classement :  1. Kielce 8 pts (+20), 2. Flensburg 8 pts (+6),  3. Meshkov 6 pts (-4), 4. Porto 5 pts (-1), 5. Vardar 3 pts (+3, -2m), 6. Paris 2 pts (+2, -1m), 7. Elverum 2 pts (-15, -1m), 8. Szeged 0 pt (-11, -2m)

Par Régis Aumont