Aller au contenu principal

LE BON COUP DE MONTPELLIER

NEWS

LE BON COUP DE MONTPELLIER
21 septembre 2019
21 septembre 2019

Montpellier a ouvert son compteur en Ligue des champions et réalisé une bonne opération samedi sur le terrain du Meshkov Brest (25-27).

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour Montpellier. Après deux défaites difficiles à digérer la semaine passée, dans le derby contre Nîmes (25-24) et face au Vardar Skopje (31-33), les Héraultais ont connu davantage de réussite ces derniers jours. Un premier succès arraché mercredi devant Chambéry (28-27) et un autre obtenu ce samedi au bout de leur long périple à Brest (25-27), en Biélorussie. Une victoire de la plus haute importance sur les terres d'un rival à la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Le même qui lui avait chipé la sixième place lors de la très décevante dernière campagne européenne du MHB.

Cette saison, les Montpelliérains ne se prendront pas pour ce qu'ils ne sont pas. L'objectif est bien la sixième place, et les confrontations face à Meshkov, Porto et Zaporozhye sont donc ciblées. Ce premier déplacement européen était donc capital pour les joueurs de Patrice Canayer, privés sans doute pour un bon moment de Benjamin Afgour, dont le coup de coude reçu par Kristopans le week-end dernier a laissé plus de séquelles que prévu. C'est donc encore avec un seul pivot de métier que Montpellier rendait visite à un ancien de la maison, William Accambray, lancé dans une troisième aventure étrangère en trois ans. Le match est longtemps resté serré, les Héraultais ont le plus souvent fait la course derrière, mais jamais trop loin. Après avoir atteint la pause avec un petit but de retard ((13-12, MT), les partenaires de Valentin Porte ont toutefois frôlé la catastrophe en début de seconde période.

Trop imprécis en attaque, les champions d'Europe 2018 ont laissé Meshkov prendre trois longueurs d'avance suite à un but de William Accambray (19-16, 43ème). Mais, et c'est peut-être ce qui fait la différence avec sa devancière, l'équipe n'a pas lâché. Elle a resserré sa défense, forcé les Biélorusses à faire les mauvais choix (15 ballons perdus), et est passée devant après un missile signé Melvyn Richardson à sept minutes de la fin (21-22, 53ème). Montpellier a ensuite tenu bon pour décrocher une précieuse victoire avant de croiser la route de Veszprem, Kielce et Kiel dans les prochaines semaines. Contre ces grosses armadas, le moindre point récolté ne sera que du bonus.

Groupe B
Meshkov (BLR) - Montpellier (FRA) 25-27
Veszprem (HON) - Kiel (ALL) 31-37
Vardar (MCD) - Porto (POR) 32-27
Kielce (POL) - Zaporozhye (UKR) 33-26

Classement 1. Vardar 4 pts (+7), 2. Kielce 3 pts (+7), 3. Kiel 3 pts (+6), 4. Veszprem 2 pts (+6), 5. Montpellier 2 pts (0), 6. Porto 2 pts (-3), 7. Meshkov 0 pt (-4), 8. Zaporozhye 0 pt (-19)

Par Régis Aumont