Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, Mikkel Hansen, Hugo Descat, Vincent Gérard

LA JOURNÉE DÉCHIFFRÉE

News

Par regisaumont
Mis à jour le ven 06/09/2019 - 12:22

LA JOURNÉE DÉCHIFFRÉE

Comme à l'issue de chaque épisode de Lidl Starligue cette saison, nous vous proposons un retour sur les chiffres marquants de la première journée.

Hansen dans le mille
Le Danois du Paris Saint-Germain n'aura eu besoin que d'un seul match dans sa huitième saison en France pour franchir la barre symbolique des 1 000 buts inscrits en Lidl Starligue. L'arrière scandinave, qui a fait trembler les filets d'Istres à cinq reprises mercredi soir, est le dixième joueur à ainsi franchir ce cap depuis la création, en 2004, de la Ligue Nationale de Handball. Sous contrat avec le PSG jusqu'en 2022, ''Mikki'' devrait gratter quelques places dans ce classement toujours dominé par Raphaël Caucheteux.

Guigou est bien Vert
Pas de mirage à Ivry mercredi soir, c'est bien Michaël Guigou qui galopait habillé d'un maillot vert et blanc. Après vingt années passées à Montpellier, l'ailier gauche a disputé ses premières minutes officielles avec l'USAM. Vingt-quatre minutes au total, les premières de la rencontre, avant de rejoindre le banc et de regarder ses partenaires dérouler. Sur le terrain, ''Mika'' a eu le temps de nettoyer la lucarne sans oublier d'assumer son rôle de leader qu'on lui demande de tenir. Il ne devrait pas manquer d'énergie dans une semaine pour ses retrouvailles avec le MHB...

Les promus gaspillent
Chartres et Créteil ont tous les deux connu la défaite pour leur retour dans l'élite. Battus par Aix-en-Provence (25-29) et Montpellier (36-25), les promus, coupables respectivement de 12 et 13 turnovers, font partie des mauvais élèves de cette première levée. C'est beaucoup, mais pas non plus insurmontable puisque Toulouse et Nîmes ont gagné en étant tout aussi étourdis (13). A noter que Paris a été l'équipe à prendre le plus soin du ballon avec seulement deux balles égarées.

PSG = efficacité
Malgré toute leur bonne volonté, les Istréens n'ont rien pu faire pour freiner l'allant des Parisiens lors de cette journée inaugurale. Bien trop supérieurs dans tous les secteurs de jeu, les joueurs de Raul Gonzalez ont martyrisé la défense provençale avec une précision chirurgicale. Avec 35 de leurs 44 tentatives converties en buts, les champions de France ont terminé la partie avec 80% de réussite au tir. C'est remarquable, surtout lorsque l'on regarde les 47% difficilement atteints le lendemain par les Dunkerquois à Nantes.

Descat, retour en grâce
Après deux années d'exil en Roumanie, du côté de Bucarest, Hugo Descat a fait un retour remarqué en Lidl Starligue. Face à Créteil, son ancien club, le nouvel ailier gauche de Montpellier a tout écrasé sur son passage, crédité de 12 buts à 80% de réussite. Titulaire au coup d'envoi, aux dépens de Mathieu Grébille, le joueur de 27 ans, qui a la lourde tâche de remplacer l'icône du club Michaël Guigou, est ainsi le premier leader du classement des buteurs.

Gérard, zéro pointé
Recruté de longue date par le PSG pour succéder à l'immense Thierry Omeyer, Vincent Gérard n'est même pas entré en jeu à Istres. Etincelant quatre jours plus tôt lors du Trophée des champions remporté aux dépens de ses anciens partenaires de Montpellier, le gardien de l'équipe de France est reste scotché au banc à regarder son collègue Rodrigo Corrales officier face aux tireurs istréens. Au jeu de l'alternance, Vincent Gérard devrait donc faire ses grands débuts en Lidl Starligue avec Paris mercredi prochain à Coubertin lors du choc face à Nantes.

Par Régis Aumont

retour aux news