Aller au contenu principal

LA JOURNÉE DÉCHIFFRÉE

NEWS

LA JOURNÉE DÉCHIFFRÉE
15 novembre 2019
15 novembre 2019

Comme à l'issue de chaque épisode de Lidl Starligue cette saison, nous vous proposons un retour sur les chiffres marquants de la neuvième journée.

Avantage dehors
La semaine dernière, pour la première fois de la saison, aucune équipe n'était parvenue à s'imposer loin de ses bases. Ce fut en revanche monnaie courante lors de cette neuvième journée puisque cinq clubs – Nantes, Nîmes, Toulouse, Dunkerque et Saint-Raphaël -, ont gagné à l'extérieur, ce qui constitue le nouveau record pour l'exercice en cours. Seuls Montpellier et Créteil sont rentrés bredouilles de leurs déplacements respectifs à Paris et Aix-en-Provence.

Un Aix très montpelliérain
Fort d'un recrutement ambitieux effectué l'été dernier, Aix parvient jusque-là à suivre le rythme des candidats au podium. Des renforts qui se sont montrés à leur avantage face à Créteil (28-25), notamment les deux ex-montpelliérains Vid Kavticnik (8/9) et Baptiste Bonnefond (5/9) qui ont marqué la moitié des buts de leur nouvelle équipe. Ajoutez-y les quatre réalisations de Nicolas Claire et les deux du pivot espagnol Oriol Rey Morales et vous avez un aperçu de l'apport des renforts à l'Arena mercredi soir.

Karabatic et Sagosen pour vous servir
Quand on joue dans une équipe où opèrent Nikola Karabatic et Sander Sagosen cela vous assure de recevoir des ballons de qualité. Contre Montpellier, les deux arrières du Paris Saint-Germain ont distribué les caviars à la pelle pour le plus grand bonheur de leurs partenaires. Huit passes décisives pour le Français, six pour le Norvégien, les deux formidables manieurs de ballon ont donné le tournis à la défense héraultaise transpercée de toute part (35-30).

Chambéry au -11
Les années se suivent et ne ressemblent pas pour Chambéry. Troisièmes de Lidl Starligue la saison dernière dans la foulée d'un exercice 2017-2018 médiocre, les Savoyards refont le yoyo cette saison. Battus pour la première fois à domicile par Toulouse (24-25), les Chambériens, onzièmes, n'affichent que 6 points au compteur. C'est 11 de moins qu'il y a un an après neuf journées. A l'époque les partenaires de Yann Genty étaient encore invaincus (8 victoires, un match nul). Cette fois ils affichent déjà cinq revers.

La gauche majoritaire à Dunkerque
C'était la journée des gauchers pour les Dunkerquois, qui ont décroché un succès important à Istres (26-30) pour confortablement s'installer dans le milieu du tableau. Les Nordistes peuvent remercier le côté droit de leur attaque, d'où le tandem Tom Pelayo-Florian Billant a fait feu de toute part. L'arrière et l'ailier gauchers ont inscrit 16 buts, huit chacun, soit plus de la moitié des réalisations de l'USDK en Provence.

Par Régis Aumont