Aller au contenu principal

LA JOURNÉE DÉCHIFFRÉE

NEWS

LA JOURNÉE DÉCHIFFRÉE
20 septembre 2019
20 septembre 2019

Comme à l'issue de chaque épisode de Lidl Starligue cette saison, nous vous proposons un retour sur les chiffres marquants de la troisième journée.

Gérard, le premier à 3 000 arrêts
Vincent Gérard est devenu cette semaine le premier gardien de l'histoire de la Ligue Nationale de Handball à franchir la barre des 3 000 arrêts. Le nouveau joueur du Paris Saint-Germain, auteur de 13 parades à Chartres lors du succès des champions de France (30-36), affiché désormais 3 004 arrêts sur sa carte de visite. Il devance deux gardiens en activité, Cyril Dumoulin et Yann Genty, qui, avec respectivement 2 964 et 2 888 tirs repoussés, ont toutes les chances de rejoindre leur collègue au cours de la saison.

Des duos d'enfer
Créteil et Toulouse ont pu s'appuyer sur des doublettes supersoniques pour s'imposer respectivement à Nîmes (29-35) et devant Dunkerque (31-28). La paire Sissoko-Molinie a martyrisé le Parnasse pour finir avec 19 buts, soit 54% du total de leur équipe. Le duo d'ailiers Ilic-Sole a régalé le Palais des Sports en trouvant le chemin des filets à 16 buts reprises, marquant là aussi plus de la moitié des buts du Fénix.

Paris-Saint-Raphaël : le grand écart
Après trois journées de Lidl Starligue, une seule équipe a remporté tous ses matchs. C'est rare et cela en dit long sur l'homogénéité toujours plus grande de l'élite du handball français. Sans grande surprise, il s'agit de Paris déjà bien installé sur les rails d'un sixième titre consécutif. Montpellier, Nantes et Nîmes ont déjà perdu une fois, une de moins que Chambéry. A l'extrémité du classement, Saint-Raphaël est le grand perdant de cette journée. Alors qu'ils étaient encore trois clubs à ne pas avoir ouvert leur compteur, les Varois, défaits à Nantes (28-22), ont vu Créteil signer un exploit à Nîmes (29-35) et Ivry accrocher Aix-en-Provence (23-23). Le SRVHB ferme donc seul la marche avec zéro point.

Des nouveaux gardiens au top
L'intersaison a été marquée par un nombre assez élevé de changements de gardiens en Lidl Starligue et quelques arrivées en provenance de l'étranger. Ce sont d'ailleurs deux nouveaux gardiens du championnat qui campent en tête du classement des arrêts après trois journées. Le Nantais Emil Nielsen, encore décisif cette semaine face à Saint-Raphaël (14 parades), et le Montpelliérain Marin Sego, pour sa part assez peu en réussite lors du Clasico (4 arrêts), sont les derniers remparts les plus redoutables depuis le début de saison avec respectivement 39 et 33 tirs arrêtés. L'Istréen Mehdi Harbaoui (31) les accompagne sur ce podium encore très provisoire.

Par Régis Aumont