Aller au contenu principal

NEWS

LA JOURNÉE DÉCHIFFRÉE
14 février 2020
14 février 2020

Comme à l'issue de chaque épisode de Lidl Starligue cette saison, nous vous proposons un retour sur les chiffres marquants de la quinzième journée.

La journée des gardiens
Ils ne sont pas toujours à la fête mais leur rôle est toujours primordial. Cette semaine, les gardiens de Lidl Starligue ont brillé de mille feux et, c'est rare, trois d'entre eux ont terminé avec plus de 40% d'efficacité. Ce fut le cas du Chartrain Nebojsa Grahovac (14 arrêts à 40%) contre Chambéry (26-22), mais aussi de Mihai Popescu (13 à 46%) et Jef Lettens (17 à 47%) lors du Saint-Raphaël-Toulouse conclu sur un score à l'ancienne (20-18). C'est pourtant aucun des trois qui a été crédité du plus grand nombre de parades, mais le Parisien Rodrigo Corrales (18) à Aix (28-38). Le portier espagnol a en revanche dû se contenter d'un 39% de tirs détournés...

Guillaume fait coup double
Andrea Guillaume fut le grand artisan de l'exploit réalisé par Istres à Montpellier (27-28). En marquant 11 buts, l'ailier droit du club provençal a fait très mal à la défense héraultaise et ainsi largement contribué à la première victoire en championnat du club istréen face au voisin languedocien. Aussi, le jeune joueur de 21 ans a presque multiplié par deux son record de buts dans un match qui était avant cela de six. Il se souviendra longtemps de cette soirée du 12 février.

Toulouse bridé
Orchestré par le génial Luc Steins, le jeu du Fenix est l'un des plus séduisants du championnat de France cette saison. Mais à Saint-Raphaël, où le lutin néerlandais a été bien muselé, les Toulousains ont bafouillé leur handball au point de n'inscrire que 18 buts avec seulement 47% de réussite au tir. C'est très peu pour une attaque, la cinquième de Lidl Starligue, qui avait déjà dépassé les 30 unités à six occasions cette saison et dont le plus petit score jusque-là était de 22 réalisations, à Tremblay lors de la deuxième journée.

But de...Feliho !
Désigné à quatre reprises meilleur défenseur du championnat de France, la dernière à l'issue de la saison 2017-2018, Rock Feliho ne franchit que rarement la ligne médiane. Après quatorze matchs de Lidl Starligue, le capitaine de Nantes n'avait d'ailleurs pas encore pris un tir. Il l'a fait mercredi contre Ivry (38-24) avec réussite puisque il a converti sa tentative pour marquer son premier but de la saison. Ce qui lui a valu une belle ovation de la H Arena et quelques remarques amusantes de collègues sur les réseaux sociaux.

Par Régis Aumont