Aller au contenu principal

PROFIL CLUB

NEWS

UNE SIMPLE FORMALITÉ
3 décembre 2019
3 décembre 2019

Sans surprise, l'équipe de France n'a fait qu'une bouchée de l'Australie (46-7), mardi au Japon, pour décrocher son premier succès dans le Mondial. Les Bleues disputeront un premier match décisif dès demain face à l'Allemagne.

L'équipe de France a gagné son premier match dans ce championnat du monde. Personne n'en doutait tant l'Australie, adversaire des Bleues ce mardi à Yamaga, évolue à des années-lumières du haut niveau international. Lourdement battues par le Danemark et l'Allemagne, les Australiennes avaient cumulé 20 petits buts lors de leurs deux premières sorties au Japon. Les Françaises, déterminées à ne rien leur laisser passer pour se remettre la tête à l'endroit après un début de compétition manqué, ont été sans pitié pour les insulaires au cours d'un match, il faut bien le dire, sans grand intérêt. Le score final, 46-7, soit l'écart le plus important enregistré depuis le début du Mondial, parle de lui-même. Cette large victoire ne change rien pour filles d'Olivier Krumbholz. Remontées à la troisième place de leur groupe, après le succès de l'Allemagne sur le Danemark (26-25), elles devront sans doute gagner leurs deux derniers matchs face à ces deux adversaires pour espérer se hisser au tour principal.

Avant cette troisième rencontre, le sélectionneur tricolore avait décidé d'opérer un premier changement dans le groupe - il peut en faire trois pendant le tournoi -, en choisissant de remplacer Camille Ayglon-Saurina, pourtant une cadre de l'équipe de France, par Gnonsiane Niombla. Plus créative en attaque que l'arrière droite, Niombla a disputé ses premières minutes ce mardi, profitant comme toutes les remplaçantes du large turnover rendu possible par la tournure des événements. Les habituelles titulaires avaient toutefois été relancées d'entrée, pour leur redonner confiance sans doute, à l'exception d'Amandine Leynaud, irréprochable pour sa part et laissée sur le banc pour permettre à Catherine Gabriel de disputer toute l'heure. Sérieuses et concentrées jusqu'au bout, les Françaises, qui comptaient déjà 18 buts d'avance à l'issue de la première période (21-3, MT), ont pu soigner leur attaque - elles ont d'ailleurs battu le record de buts marqués par une équipe de France lors d'une rencontre officielle -, même s'il est difficile de tirer des conclusions après un tel cavalier seul.

Houette : "On s'est retrouvées dans la joie de vivre"

Les sourires sont en tout cas de retour sur les visages des championnes du monde. "On s'est retrouvées dans la joie de vivre, j'espère que cela s'est vu, confiait Manon Houette, enthousiaste, sur beIN Sports. On avait l'ambition de rater peu de choses. Dans le contexte actuel, ça a été parfait. Individuellement et collectivement. Je pense que là on est lancées." Olivier Krumbholz, aussi, relève du positif malgré la très faible opposition. "On a travaillé proprement. On a vu des belles choses. Ce n'est pas toujours facile d'aborder ce type de match, contre un adversaire valeureux mais limité. Les joueuses ont fait ce qu'on leur avait demandé. Je suis pleinement satisfait. C'était un bon match pur préparer les deux suivants, contre des adversaires beaucoup plus forts."

Dès demain, l'équipe de France jouera son avenir dans la compétition face à l'Allemagne. Une défaite mettrait fin de façon quasiment certaine à son aventure nippone. "On est dans l'obligation de gagner nos deux derniers matchs, assure le sélectionneur tricolore. L'Allemagne est une très bonne équipe, dans une excellente dynamique. Mais je pense qu'on va faire un très grand match demain." Les Françaises seraient bien inspirées d'enchaîner sur une deuxième victoire, elles qui, malgré tout, conservent leur destin en mains.

PROGRAMME ET RÉSULTATS
J1 - 30/11 : Allemagne - Brésil 30-24, France - Corée 27-29, Danemark - Australie 37-12
J2 - 01/12 : Brésil - France 19-19, Australie - Allemagne 8-34, Corée - Danemark 26-26
J3 - 03/12 : Corée - Brésil 33-27, France - Australie 46-7, Allemagne - Danemark 26-25
J4 - 04/12 : Australie - Corée (7h), Allemagne - France (11h), Danemark - Brésil (12h30)
J5 - 06/12 : Brésil - Australie (7h), Allemagne - Corée (11h), France - Danemark (12h30)

CLASSEMENT
1. Allemagne 6 pts (+32), 2. Corée 5 pts (+8), 3. France 3 pts (+37), 4. Danemark 3 pts (+25), 5. Brésil 1 pt (-12), 6. Australie 0 pt (-90)

Par Régis Aumont