Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, USAM Nîmes, FENIX Toulouse

L'USAM ENFONCE TOULOUSE

News

Par regisaumont
Mis à jour le jeu 08/11/2018 - 22:30

L'USAM ENFONCE TOULOUSE

Nîmes n'a pas raté jeudi soir son rendez-vous avec Toulouse (33-30), un FENIX désormais lanterne rouge de Lidl Starligue à l'issue de de la huitième journée.

Nîmes et Toulouse, deux clubs aux ambitions similaires, vivent un début de saison diamétralement opposé. L'USAM, vainqueur ce jeudi soir du match de clôture de la huitième journée de Lidl Starligue, ne pointe qu'à deux petits points du surprenant leader Chambéry. Le FENIX, la seule équipe avec Istres à ne pas avoir gagné le moindre match, est dernier de la classe avec un petit point au compteur. Au Parnasse, les visiteurs se sont tiré une balle dans le pied en ratant leur début de partie (6-1, 8ème). En plein doute, les Toulousains ont ensuite couru après le score sans jamais parvenir à recoller. Plusieurs fois pointés à -7 dans le premier acte, les joueurs de Philippe Gardent se laissaient une chance d'y croire grâce à une bonne fin de première période (17-14, MT).

Gilbert : "On ne mérite rien"

Mais les Nîmois retrouvaient la bonne formule au retour des vestiaires, avec un Mohammad Sanad (9/10) et un Micke Brasseleur (8/13) très en jambes (22-15, 34ème). L'orgueil des Toulousains allait certes leur éviter de couler, mais la défaite (33-30), la septième en huit matchs, demeure problématique, même si l'adversaire du soir occupe la quatrième place du classement. "Il n'y pas photo, analysait très justement sur beIN Sports Maxime Gilbert, le demi-centre du FENIX par ailleurs irréprochable (5/5). Au moins 15 pertes de balle avec à chaque fois un but derrière... La force de Nîmes c'est la montée de balle. Alors si on fait ça face à eux... On n'a pas existé. On termine à trois buts, mais au final on est très loin. On ne mérite rien ce soir." La situation de Toulouse ne s'arrange pas, et les prochaines échéances contre Saint-Raphaël et Nantes pourraient la fragiliser davantage.

JOURNÉE 8
Dunkerque - Cesson-Rennes 25-17
Saint-Raphaël - Tremblay 33-29
Pontault-Combault - Istres 29-22
Nantes - Chambéry 29-33
PSG - Aix-en-Provence 31-27
Nîmes - Toulouse 33-30
Ivry - Montpellier (dim 18h)

Par Régis Aumont

retour aux news