Aller au contenu principal

LES BLEUES ONT SORTI LES GRIFFES

MADE IN HAND TV

NEWS

LES BLEUES ONT SORTI LES GRIFFES
22 juillet 2021
22 juillet 2021

L'équipe de France a fait le plein de confiance jeudi en dominant le Monténégro (32-31) lors de son dernier match de préparation à Tokyo. Place aux Jeux dès dimanche. 

Un vrai match. Pour sa dernière représentation avant son entrée en matière dans le tournoi olympique, dimanche (14h30, heure française), l'équipe de France a livré un beau combat pas toujours amical face au Monténégro ce jeudi en début de soirée au Japon. Dans le splendide Yoyogi Stadium, écrin du handball lors des JO de Tokyo, les Françaises ont fini par remporter le bras de fer (32-31), ponctuant leur préparation entamée il y a près d'un mois et demi par une deuxième victoire consécutive après le large succès obtenu devant le Japon en tout début de semaine (41-20).

Très tranchantes en attaque en première période, les Bleues, emmenées par une Estelle Nze-Minko définitivement débarrassée de ses soucis à un pied (4 buts), possédaient trois longueurs d'avance au moment de rejoindre les vestiaires. "Nous avons fait une très bonne première mi-temps je trouve", se félicitait Pauline Coatanea, la meilleure marqueuse française (5 buts). Le deuxième acte a été plus délicat pour les Tricolores, sans Amandine Leynaud et Pauletta Foppa laissées au repos - la jeune pivot a été préservée en raison d'une petite gêne au niveau des adducteurs -, et les Monténégrines ont haussé leur niveau, jusqu'à mener de deux buts à l'entrée du money-time (28-30, 55ème). "Avec les rotations, il y avait peut-être encore des associations à peaufiner mais surtout les Monténégrines ont mieux joué", poursuivait l'ailière de Brest. Mais les filles d'Olivier Krumbholz ont su trouver des ressources en fin de partie pour finalement rafler la mise. "C'était un bon match de préparation", appréciait le sélectionneur désormais tourné vers le premier affrontement avec la Hongrie dans trois jours. 

Ses filles sont prêtes à en découdre, dans un tournoi qui débutera dimanche, vingt-quatre heures après celui des garçons qu'elles ne pourront malheureusement pas venir encourager à la salle, huis clos oblige. Les Bleues, situées dans un groupe relevé (Russie, Espagne, Hongrie, Brésil et Suède), seront déjà sous pression face aux Hongroises. Ambitieuses, leur entrée en matière dans la compétition sera forcément scrutée par leurs adversaires. Vivement que ça commence. 

FRANCE-MONTÉNÉGRO : 32-31 (18-15)
À Tokyo, huis clos.

France 
Gardiennes : Darleux (30’, 2 arrêts) - Gabriel (30’, 5 arrêts) / Nocandy (3) - Dancette - Coatanéa (5) - Valentini (4) - Pineau (4) - C. Lassource (cap., 4) - Zaadi-Deuna (4) - Niakaté (2) - Flippes - Edwige (2) - Nze-Minko (4) - Exclusions temporaires : Nze-Minko (4e) - Flippes (30’)
Entraîneur : Olivier Krumbholz

Monténégro
Gardiennes : Babovic (15’, 4 arrêts) - Rajcic (30’, 4 arrêts) - Nenezic (15’, 0 arrêt) / Radicevic (7) - Jaukovic (6) - Pletikosic (1) - Mugosa (3) - Dzaferovic - Klikovac (1) - Brnovic (1) - Pavicevic - Ramusovic (1) - Mehmedovic (3) - Despotovic (2) - Grbic (6) - Vukcevic - Exclusions temporaires : -
Entraîneur : Bojona Popovic

Régis Aumont