Aller au contenu principal

LES BLEUS FONCENT EN QUARTS

MADE IN HAND TV

NEWS

LES BLEUS FONCENT EN QUARTS
28 juillet 2021
28 juillet 2021

Les Français ont passé avec brio leur premier gros test des Jeux olympiques face à l'Allemagne (30-29) et validé leur qualification pour les quarts de finale. (FFHandball/Iconsport)

Après avoir bien négocié son entrée en matière face à l'Argentine et le Brésil, considérées comme les deux équipes les moins fortes de son groupe, l'équipe de France passait ce mercredi à Tokyo son premier vrai test des Jeux olympiques. Contre une équipe d'Allemagne qui n'est plus montée sur un podium depuis sa médaille de bronze obtenue à Rio il y a cinq ans mais toujours capable de se hisser au niveau des tous meilleurs, les Français ont décroché au forceps une troisième victoire (30-29) qui leur ouvre déjà les portes des quarts de finale. "C'est une bonne chose de faite. Le premier objectif est réalisé", appréciait au micro de France 2 Luka Karabatic, lequel s'est employé comme tous ses partenaires pour contenir le retour des Allemands lors d'une rencontre au cours de laquelle les Bleus ont démarré pied au plancher avant de fléchir.

Pas perturbés par le passage d'un horaire matinal (11h puis 9h) à celui de soirée (21h30), les hommes de Guillaume Gille ont croqué dans la partie. Avec un Vincent Gérard une nouvelle fois efficace dans les premières minutes et une attaque performante, surtout sur jeu rapide, ils ont rapidement fait le break (5-1, 8ème). Michaël Guigou, auteur d'un sans-faute (4/4), et Dika Mem, meilleur réalisateur français (6/10), donnaient le tournis à une arrière-garde allemande dépassée par la vitesse d'exécution des Bleus (14-7, 23ème). Tout semblait facile pour les Tricolores, sans doute un peu trop. Une petite baisse de régime en fin de période et leur avance passait de +7 à +3 au moment de rejoindre les vestiaires (16-13, MT).

Descat et Mahé font la différence à la fin 

Et les difficultés entraperçues avant la pause allaient se poursuivre dans le deuxième acte. Beaucoup moins sûrs de leur fait, retombant dans leurs travers d'un jeu très approximatif avec de nombreux ballons égarés, les Français voyaient l'Allemagne leur passer devant pour la première fois de la soirée (18-19, 38ème). "On n'a pas su tuer le match, dira Luka Karabatic. On a des trous d'air qui nous pénalisent depuis le début du tournoi. Heureusement à la fin on a su serrer le jeu, rester solidaire. Ça a été accroché jusqu'au bout, un France-Allemagne comme on s'y attendait." L'audace de Hugo Descat, encore une fois très bon au relais de Michaël Guigou (5/6), et la fin de partie de Kentin Mahé, auteur de deux buts capitaux dans le money-time, ont fini par faire basculer la victoire dans le camp tricolore après que Steffen Weinhold a longtemps maintenu les Allemands dans la bataille (27-27, 54ème).

Avec leur ticket pour les quarts en poche, les Français vont désormais essayer d'aller chercher la meilleure place possible, pour éviter le Danemark déjà mais aussi engendrer un maximum de confiance pour la suite. Premiers de leur groupe après trois journées, ils mettront leur invincibilité à l'épreuve vendredi (7h15, heure française) contre des Espagnols eux aussi auteurs d'un sans-faute jusque-là et victorieux du Brésil sans trop de frayeurs aujourd'hui (32-25). L'occasion pour l'équipe de France de s'étalonner face à l'un des grands favoris pour la médaille d'or. 

France - Allemagne : 30-29 (16-13)
Yoyogi National Stadium, à Tokyo - Huis clos

France
Gardiens : Genty (1’, 0 arrêt) - Gérard (60’, 9 arrêts) / Remili (0/2) - Mem (6/10) - Tournat (1/1) - Fabregas (1/2) - N. Karabatic (2/3) - Mahé (3/4) - N’Guessan (3/5) - Abalo (1/3) - Guigou (4/4) - L. Karabatic (2/2) - Descat (5/6) - Porte (1/2) - Exclusions temporaires : L. Karabatic
Entraîneur : Guillaume Gille

Allemagne
Gardiens : Bitter (23’, 2 arrêts) - Wolff (34’, 5 arrêts) / Gensheimer (3/4) - Golla (3/4) - Lemke - Pekeler (3/3) - Knorr - Weinhold (6/8) - Weber (3/7) - Haefner (0/2) - Schiller - Kuehn (2/3) - Kohlbacher - Kastening (7/8) - Drux (2/3) - Exclusions temporaires : Pekeler
Entraîneur : Alfred Gislason

Programme et résultats (heure française, pour l'heure locale il faut ajouter +7h)
J1 (24/07) : Norvège - Brésil 27-24, France- Argentine 33-27, Allemagne - Espagne 27-28
J2 (26/07) : Brésil - France 29-34, Argentine - Allemagne 25-33, Espagne - Norvège 28-27
J3 (28/07) : Norvège - Argentine 27-23, Brésil - Espagne 25-32, France - Allemagne 30-29
J4 (30/07) : Argentine - Brésil 2h, France - Espagne 7h15, Allemagne - Norvège 14h30
J 5 (01/08) : Espagne - Argentine 7h15, France - Norvège 9h15, Allemagne - Brésil 12h30

Classement : 1. France 6 pts (+12), 2. Espagne 6 pts (+9), 3. Norvège 4 pts (+6), 4. Allemagne 2 pts (+6), 5. Brésil 0 pt (-15), 6. Argentine 0 pt (-18)

Régis Aumont