Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, Equipe de France, Yann Genty

GENTY, SACRÉ ROOKIE

News

Par regisaumont
Mis à jour le ven 14/06/2019 - 15:00

GENTY, SACRÉ ROOKIE

Pour sa première sélection, à 37 ans, Yann Genty a prouvé en Lituanie qu'il pouvait bien avoir un avenir en équipe de France.

Yann Genty n'a pas laissé passer sa chance. A 37 ans, il ne valait mieux pas. Appelé pour la première fois de sa carrière en équipe de France, le meilleur gardien de la saison de Lidl Starligue a excellé en Lituanie où les Bleus ont validé, jeudi soir, leur ticket pour l'Euro 2020 (17-37). S'il s'est dit surpris d'être titularisé aux dépens de Vincent Gérard, le néophyte a très vite pris ses marques dans la belle salle de Klaipeda. Après avoir encaissé deux buts, marqué par son partenaire à Chambéry Gerdas Barbaskas, le n°16, dans une tenue toute noire, a détourné sept tirs consécutifs et mis les Français sur les rails d'un succès facile.

''J’ai eu la chance de commencer, dira plus tard celui qui fut récompensé par le trophée de meilleur joueur de la rencontre. Le coach et les joueurs ont eu confiance en moi et je les en remercie. Il y a un peu de tension au début, pour une première, mais en effet ensuite cela s’est bien passé derrière une solide défense.'' Des défenseurs qui lui ont facilité la tâche tout autant que les Lituaniens ont affiché un niveau très insuffisant pour espérer rivaliser avec la bande à Didier Dinart. Yann Genty, lui, s'est régalé. Resté sur le terrain toute la partie, il a fait monter le compteur jusqu'à 26. Vingt-six arrêts pour une première, on a connu (bien) pire comme baptême de feu.

Favori pour disputer l'Euro ?

Forcément, Yann Genty a marqué des points à un moment clé où l'équipe de France se cherche un deuxième gardien. Blessé au genou lors du Mondial en début d'année, Cyril Dumoulin devrait revenir à la rentrée mais sa place n'est pas garantie. En avril, pour la double confrontation avec le Portugal, le staff avait retenu le jeune Robin Cantegrel et Wesley Pardin. Ce dernier fait encore partie du groupe pour ces deux derniers matchs de la saison mais c'est bien Yann Genty qui a été lancé dans le grand bain hier soir. ''Il a de l’expérience et il a démontré qu’il avait le niveau international'', s'est félicité Didier Dinart tout en précisant qu'il ''méritait d'être revu.''

A sept mois de l'Euro, le gardien de Chambéry, longtemps dans l'ombre, est passé en une heure d'outsider à favori pour épauler Vincent Gérard lors de la prochaine grande échéance internationale. Comme quoi il n'est jamais trop tard, mais ça le Francilien, né à Enghein-les-Bains un lendemain de Noël, le savait déjà.

Par Régis Aumont

retour aux news