Aller au contenu principal

RÉVEIL ATTENDU

MADE IN HAND TV

NEWS

RÉVEIL ATTENDU
8 janvier 2021
8 janvier 2021

Décevants en Serbie en début de semaine, les Français se doivent de montrer autre chose samedi à Créteil (19h), toujours dans le cadre des qualifications de l'Euro 2022.

Une défaite, une copie très imparfaite, l'annonce quarante-huit heures plus tard de la blessure à l'épaule d'Elohim Prandi forfait pour le championnat du monde (13-31 janvier), l'année 2021 n'a pas du tout commencé comme les Français l'espéraient. De retour à la Maison du Handball mercredi, au lendemain d'une faillite autant collective qu'individuelle en Serbie (27-24), les Bleus n'ont pas vraiment eu le temps de gamberger. Entre séances vidéos pour analyser tout ce qui n'a pas fonctionné à Zrenjanin, d'entraînements pour peaufiner les réglages collectifs, l'ensemble des joueurs et du staff, plongés dans leur bulle sanitaire, ont mis à profit chaque instant pour améliorer les choses avant de retrouver les Serbes samedi soir à Créteil.

Passablement agacé après la prestation de ses ouailles mardi soir, pour ce qui était son premier match à la tête de l'équipe de France, Guillaume Gille avait notamment regretté que les joueurs aient ''eu du mal à trouver de la justesse dans le jeu, dans les choix, dans les options au niveau du tir. Globalement, le projet de jeu a besoin d’être précisé, les joueurs ont besoin de trouver leurs marques autour des nouvelles consignes et du cadre posé par le staff.'' A la veille des retrouvailles avec les Serbes, le sélectionneur a encore fait part de sa déception. ''Au regard de ces circonstances, nous savions que l’équipe ne serait pas prête à livrer une partie très aboutie mais on imaginait tous un autre match pour débuter l’année.''  Entre les nombreux ballons égarés, les passes données dans le mauvais tempo, les shoots pris trop vite ou dans des mauvaises positions, l'attaque tricolore a semblé rouillé, ce qui peut s'expliquer après près d'un an sans match officiel.

''Ce qui fait la différence, c’est le niveau d’engagement, l’envie et l’état d’esprit'' (Guillaume Gille)

Individuellement, à part de rares satisfactions (Pardin, Abalo, Richardson voire Remili), les Bleus ont également sombré. Et même dans le combat, dans l'agressivité, ils ont été dominés par une équipe serbe pourtant loin d'être dans la forme de sa vie. ''Il y a des choses intéressantes à l’entraînement, assure Guillaume Gille, mais ce qui fait la différence, c’est le niveau d’engagement, l’envie et l’état d’esprit. Le handball se joue dans le rapport de force, la capacité à éliminer un adversaire ou à le stopper. Nous avons été défaillants dans ce registre et j’attends aussi beaucoup plus d’attitudes propices à la performance. Le constat est un peu dur car on s’attendait à plus de qualité. Nous avons besoin maintenant de monter en régime.'' Il est peu de dire que les Tricolores vont devoir montrer autre chose lors du deuxième acte.

Plus de justesse technique certainement, mais aussi d'envie et d'ambitions dans le jeu. Si elle est en ''reconstruction'', comme le répétait encore cette semaine le nouveau capitaine Michaël Guigou, l'équipe de France a le devoir de faire plus, malgré l'absence de son leader Nikola Karabatic. Sans âme pour sa première sortie depuis le fiasco de l'Euro l'année dernière, le groupe doit une revanche à ses supporters mais avant tout à lui-même. ''L’objectif est de basculer vers le Mondial avec une victoire en réalisant un match plein afin de nous relancer et de renverser l’impression négative de mardi dernier'', conclut Guillaume Gille. A ses joueurs de rectifier le tir avant de s'envoler pour l'Egypte avec, on l'espère, quelques certitudes pour bien aborder le championnat du monde la semaine prochaine.

J1 :  Serbie - Grèce (13/01), France - Belgique (09/03)
J2 : Grèce - France (27/04), Belgique - Serbie (à fixer)
J3 : Serbie - France  27-24, Grèce - Belgique (à fixer)
J4 :  France - Serbie sam 19h, Belgique - Grèce (à fixer)
J5 : Belgique - France (29/04), Grèce - Serbie (29/04)
J6 : France - Grèce (02/05), Serbie - Belgique (02/05)

Classement :  1. Serbie 2 pts (+3), 2. Belgique 0 pt (0), 3. Grèce 0 pt (0), 4. France 0 pt (-3)

Par Régis Aumont