Aller au contenu principal

NEWS

GILLE : "LES INGRÉDIENTS N’ÉTAIENT PLUS RÉUNIS"
24 mars 2020
24 mars 2020

Le nouveau sélectionneur de l'équipe de France accueille positivement le report des Jeux olympiques de Tokyo mais se pose des questions sur le nouveau calendrier international qui en découlera.

Comme tous les autres sports olympiques, le handball est désormais fixé. Il n'y aura pas de JO l'été prochain et il faudra attendre une année de plus pour que Tokyo accueille les meilleurs athlètes du monde entier. Pour Guillaume Gille, le nouveau sélectionneur de l'équipe de France, la décision du CIO, prise ce mardi, était la meilleure. "Face aux derniers développements de la pandémie du coronavirus sur la planète, imaginer qu’il y ait une équité de qualification et de préparation et l’assurance de pouvoir accueillir le monde entier à Tokyo au mois de juillet, je crois que les ingrédients n’étaient plus réunis, indique, sur le site de la Fédération Française de Handball, celui qui a pris la suite de Didier Dinart dans la foulée de l'Euro 2020. Il y a aussi beaucoup d’incertitude sur le développement du virus dans des pays du monde dans lesquels il vient de se propager, poursuit l'ancien demi-centre. Le report, au regard de la situation sanitaire dans le monde, me parait une évidence."

Le report des Jeux d'un an, à l'été 2021, va forcément avoir une répercussion sur tous les calendriers. Et pour Guillaume Gille, à la tête d'une équipe de France toujours en quête de son visa pour le Japon, les questions sont aujourd'hui nombreuses. "Je m’interroge en premier lieu sur les dates du TQO et des qualifications au Mondial 2021 qui devront s’insérer dans une saison des clubs avec les coupes européennes ainsi qu’un Mondial en Égypte. Puis le cas échéant, comment insérer la préparation aux J.O., l’événement le plus marquant de la discipline. C’est un défi pour l’ensemble des acteurs du handball de construire le calendrier des prochaines années qui préserve les intérêts de chacun." Initialement programmé mi-avril, le TQO des Bleus, comme les cinq autres concernant le handball (trois chez les garçons et trois chez les filles), pourrait en effet être décalé à la prochaine saison même si à l'heure actuelle la Fédération internationale reste fixée sur le mois de juin.

Alors qu'il était au départ engagé dans une mission à très court terme avec la perspective de disputer un TQO deux mois seulement après sa prise de fonctions, Guillaume Gille va aussi pouvoir bénéficier d'un petit peu plus de temps. "Savoir que cet enchaînement va se recomposer et remettre en perspective les différents moments de l’équipe de France, oui c’est un soulagement, apprécie-t-il. Jusqu’à présent nous naviguions à vue sur la suite, sur l’état de nos athlètes à la sortie du confinement et dans quelles conditions de préparation, et pour quels objectifs." Si celui de participer aux Jeux reste le plus important, le staff de l'équipe de France va désormais pouvoir travailler avec un petit peu plus de sérénité.

Par Régis Aumont