Aller au contenu principal

MADE IN HAND TV

NEWS

LES BLEUS DÉVALUÉS
23 juillet 2020
23 juillet 2020

L'équipe de France, placée dans le troisième chapeau du tirage au sort, ne sera pas à l'abri d'un parcours compliqué lors du prochain championnat du monde.

Il faudra avoir un peu de chance le 5 septembre prochain, date du tirage au sort du Mondial 2021 organisé en Egypte dans six mois (13-31 janvier). La France, de façon assez surprenante, a été placée dans le troisième chapeau par la Fédération internationale en compagnie d'équipes comme l'Uruguay ou Bahreïn, et ne sera pas à l'abri d'un premier tour délicat dans un tournoi qui réunira non plus 24 mais 32 pays. Si se classer parmi les trois premiers d'un groupe de quatre semble largement à la portée des Bleus, le tour principal - constitué de quatre poules de six - pourrait se révéler beaucoup plus périlleux avec notamment deux pays issus du premier chapeau et seulement deux billets à prendre pour les quarts de finale.

En se basant seulement sur les résultats des derniers championnats continentaux, l'IHF n'a pas fait de cadeaux à l'équipe de France, 14ème du dernier Euro mais qui restait avant cela sur quatre podiums depuis les Jeux olympiques de 2016. Dans le plus mauvais scénario, les Français pourraient hériter du Danemark, de l'Espagne, de la Croatie ou de la Norvège au premier tour puis retrouver un deuxième de ces quatre cadors au tour principal. On entend souvent qu'il faut être capable de battre tous les adversaires quand on veut aller au bout, mais éviter de se frotter aux meilleurs dès le début d'un tournoi aussi ramassé - avec la possibilité de joueur neuf rencontres en 19 jours - n'est pas un luxe.

Voici donc une difficulté supplémentaire pour le nouveau sélectionneur Guillaume Gille, lequel ne pourra pas réunir ses hommes quelques jours au mois d'août comme il l'aurait souhaité. Du coup, ce n'est que début novembre, lors de la première parenthèse internationale, que l'ancien demi-centre prendra officiellement la mesure de sa nouvelle fonction lors d'un rassemblement à la Maison du Handball. Plus de neuf mois après avoir quitté les joueurs suite au fiasco de l'Euro. Et avec peut-être des maux de tête supplémentaires si le sort devait s'acharner au début du mois de septembre...

Chapeau 1 : Danemark, Espagne, Croatie, Norvège, Slovénie, Allemagne, Portugal, Suède
Chapeau 2 : Égypte, Argentine, Autriche, Hongrie, Tunisie, Algérie, Qatar, Biélorussie
Chapeau 3 : Islande, Brésil, Uruguay, République tchèque, France, Corée du Sud, Japon, Bahreïn
Chapeau 4 : Angola, Cap-Vert, Maroc, RD Congo, Pologne, Russie + deux derniers qualifiés à venir en Amérique du Nord et en Amérique du Sud

Par Régis Aumont