Aller au contenu principal

DANS L'ATTENTE D'UNE CONFIRMATION

MADE IN HAND TV

NEWS

DANS L'ATTENTE D'UNE CONFIRMATION
16 janvier 2021
16 janvier 2021

Après son entrée réussie contre la Norvège, l'équipe de France va devoir confirmer son embellie face à l'Autriche (18h), un adversaire diminué en Egypte mais dont il faut tout de même se méfier.

L'équipe de France a commencé le tour préliminaire du championnat du monde par le plat principal. Une équipe de Norvège avalée tout cru (28-24) qu'il va falloir bien digérer avant de s'attaquer à la suite, dès samedi contre l'Autriche. Avant de faire face aux vice-champions du monde, peu d'observateurs imaginaient les Français commencer leur tournoi par une victoire dans la ville du 6-octobre. Alors, maintenant qu'ils seront donnés favoris de leurs deux prochaines rencontres – les partenaires de Michaël Guigou affronteront ensuite la Suisse lundi -, il s'agirait de ne pas retomber dans les travers des deux France-Serbie de la semaine passée.

A l'inverse des Français, les Autrichiens sont mal entrés dans le tournoi. Ils n'ont pas trouvé la clé face à la Suisse (25-28), pourtant repêchée seulement quarante-huit heures plus tôt suite au forfait des Américains. ''L’Autriche sera revancharde, avertit Erick Mathé, l'adjoint du sélectionneur Guillaume Gille. Elle imaginait jouer sa qualification dès le premier match face aux USA et elle a finalement pris un coup dans le pied par les Suisses. L’Autriche s’était sûrement projetée dans sa préparation sur au moins six matches et se dit peut-être qu’elle aura un passage éclair dans ce championnat.''

L'Autriche orpheline de sa star Nikola Bilyk

Malheureusement pour eux, les Autrichiens se retrouvent en Egypte privés de deux joueurs majeurs : l'arrière gauche ou demi-centre Nikola Bilyk, sa star, le troisième meilleur réalisateur du dernier championnat d'Europe, opéré d'un genou au mois d'août, et l'arrière droit Janko Bozovic, victime d'une rupture du tendon d'Achille en décembre. Sans ses deux canonniers, l'Autriche, plutôt séduisante lors de l'Euro 2020 qui l'avait vu atteindre le tour principal, perd énormément de sa force de frappe. L'équipe de France devra toutefois être sur ses gardes car les hommes du sélectionneur slovène Ales Pajovic n'auront rien à perdre sur ce match. ''À nous de prendre les choses en mains dès le début pour leur montrer qu’il n’y a pas d’espoir'', demande Erick Mathé.

Pour ce deuxième match, le staff tricolore ne devrait pas changer les noms des seize joueurs couchés sur la feuille de match (Genty, Acquevillo, Caire et Lenne étaient en tribunes jeudi soir, ndlr). Mais en fonction de l'évolution de la partie, Guillaume Gille pourrait donner du temps de jeu à ceux qui n'en ont pas eu face aux Norvégiens (Gérard, Dipanda, Tournat). Les Bleus, en cas de succès, assureraient leur place au tour principal. Mais au-delà du résultat brut, c'est sur la manière qu'ils seront attendus. Pour confirmer les espoirs nés de leur première sortie réussie et poursuivre leur progression dans ce championnat du monde.

J1 : Autriche - Suisse 25-28, Norvège - France 24-28
J2 : Autriche - France sam 18h, Suisse - Norvège sam 20h30
J3 : France - Suisse lun 18h, Norvège - Autriche lun 20h30
Classement : 1. France 2 pts (+4) 2. Suisse 2 pts (+3), 3. Autriche 0 pt (-3), 4. Norvège 0 pt (-4),

Par Régis Aumont