Aller au contenu principal
Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, USAM-MHB, Michaël Guigou

GUIGOU, DÉJÀ LES RETROUVAILLES

News

Par regisaumont
Mis à jour le lun 09/09/2019 - 15:30

GUIGOU, DÉJÀ LES RETROUVAILLES

Le derby entre Nîmes et Montpellier sera marqué, mercredi soir, par les retrouvailles entre Michaël Guigou et le club de tous ses succès.

Pied de nez du calendrier, c'est contre Montpellier que Michaël Guigou fera ce mercredi soir ses grands débuts au Parnasse sous les couleurs nîmoises en match officiel. Trois mois seulement après avoir quitté son club de toujours, celui avec lequel il a tout gagné, à commencer par deux Ligues des champions (2003, 2018), l'un des derniers Experts en activité va se confronter à son passé dès la deuxième journée de Lidl Starligue. Un passé riche de merveilleux souvenirs partagés avec plusieurs générations de joueurs. Un passé à peine terni par une séparation houleuse, entre un homme de 37 ans qui aurait souhaité obtenir un dernier contrat et des dirigeants, Patrice Canayer en tête, désireux de renouveller l'effectif héraultais quitte à ''sacrifier'' la coqueluche des supporters.

Michaël Guigou, qui sort d'une saison extrêmement frustrante tant il a peu joué, a donc décidé de prolonger sa carrière à Nîmes, voisin et grand rival régional de l'encombrant MHB. Si Nantes lui a aussi fait les yeux doux au printemps, l'ailier gauche a privilégié la proximité pour ne pas changer un cadre de vie cher à ses yeux. Pas de déménagement donc, seulement quelques kilomètres de plus au compteur pour se rendre à la salle. A Nîmes, où sa signature fut un énorme coup, le génie d'Apt a rapidement pris ses marques. Et pour son premier match officiel, la semaine dernière à Ivry, il a répondu aux attentes de ses dirigeants. Titulaire sur l'aile, il a joué 24 minutes avant de rejoindre le banc. Il a, surtout, beaucoup parlé et encouragé ses partenaires, preuve qu'il a déjà pris la mesure de son rôle au sein de la Green Team.

''Je serai dans ma bulle verte''

Qu'il partage le poste d'ailier gauche avec le capitaine Julien Rebichon ou celui de demi-centre avec O'Brian Nyateu, Michaël Guigou doit faire franchir un nouveau cap à l'USAM. Le président David Tebib et l'entraîneur Franck Maurice comptent sur son aura et son expérience pour faire progresser le club. ''C’est simple, c’est un joueur exceptionnel. À l’USAM, on n’a jamais eu un joueur de ce calibre-là'', confiait le coach gardois dans les colonnes du Dauphiné-Libéré cet été. Après avoir réussi leurs débuts à Ivry (24-30), les Nîmois vont passer trois gros tests lors des prochaines semaines : Montpellier (2ème j.), Chambéry (4ème j.) et Paris (5ème j.). L'impact de Michaël Guigou se fera-t-il déjà ressentir ?

Le toujours très chaud derby apportera des premiers éléments de réponse. Un match évidemment à part pour le néo-Nîmois. ''C’est forcément particulier quand on a porté des couleurs pendant vingt ans, avouait l'intéressé dans les couloirs de Delaune à nos confrères de Handnews. Mais aujourd’hui, je suis Nîmois même si une partie de mon coeur est encore à Montpellier. Je serai très heureux de revoir les Blue Fox, mais je serai dans ma bulle verte. Je suis fier de porter le maillot de l’USAM et je ferai tout pour gagner ce match.'' Un match au cours duquel cela fera quand même tout drôle de voir Michaël Guigou tenter de marquer des buts à la défense de Montpellier.

Par Régis Aumont

retour aux news