Aller au contenu principal

MHB-Guigou : "Tout sauf une fête"

En Bref

MHB-Guigou : "Tout sauf une fête"

Made in Hand, Handball, LNH, Lidl Starligue, MHB, Michaël Guigou

Discret dans les médias depuis l'annonce de son départ de Montpellier à la fin de la saison, Michaël Guigou, qui rejoindra le voisin nîmois après vingt années passées dans l'Hérault, a accepté de se confier brièvement auprès de nos confrères du Midi-Libre avant la dernière rencontre de la saison, jeudi soir, face à Pontault-Combault. Et il est peu de dire que l'ailier de 37 ans, emblème du club qu'il a notamment mené à deux victoires en Ligue des champions (2003, 2018), ne part pas de gaieté de cœur. "Je ne vais pas m’attarder sur le sujet, a d'abord prévenu Michaël Guigou. Je suis triste et meurtri que ça se termine comme ça. Cette semaine, j’ai commencé à trier mes affaires… Jeudi, ce sera tout sauf une fête." S'il sera célébré à Bougnol, comme les six autres partants, à l'issue du match, "Mika" semble avoir hâte de passer à autre chose. "Je n’attends rien, explique-t-il. Peu importe ce qui va se passer, qu’on me donne un bouquet de fleurs ou une bouteille de vin. Le match le plus important de ma carrière sera celui que je jouerai avec Nîmes quand j’achèverai ma carrière. Celui-là n’a aucune importance." Sa belle histoire de 20 ans avec le MHB se termine mal. Par R.A.