Aller au contenu principal

UN SAMEDI, DEUX CHOCS

NEWS

UN SAMEDI, DEUX CHOCS
18 octobre 2019
18 octobre 2019

A Barcelone et contre Kiel, Paris et Montpellier, très bien partis en Ligue des champions, passeront des tests XXL à l'occasion de la cinquième journée.

Paris, une invincibilité en danger
Avec ses 11 victoires en 11 matchs, le Paris Saint-Germain réussit un début de saison tonitruant. Aussi bien sur le plan comptable que dans le jeu, où les Parisiens, malgré un effectif moins quantitatif que lors des dernières campagnes, ont impressionné et souvent découragé leurs adversaires. Mais si des équipes du calibre de Szeged, Montpellier et Nantes ont déjà subi la loi des champions de France, c'est un adversaire encore plus prestigieux qui se dresse sur leur route ce samedi (20h). Barcelone, en quête du titre européen depuis 2015, est cette année encore cité comme le grand favori à la victoire finale à Cologne. Et ce Barcelone-PSG, acte 1, n'est pas loin de ressembler à la finale de rêve.

A l'inverse de Paris, le Barça a déjà connu la défaite cette saison. C'était dès la première journée de cette Ligue des champions, à Szeged (31-28), où les Catalans, malgré un Ludovic Fabregas maousse (8 buts), avaient complètement manqué leur première période. Une défaite qui a fâché les Blaugrana, lesquels ont depuis croqué Celje (+24), Zagreb (+17) et Elverum (+9). Si bien qu'avant ce choc des titans les deux équipes ne sont séparées que de deux petits points. La première place du groupe, objectif des deux équipes, sera donc en jeu au Palau Blaugrana, même si Flensburg, en déplacement à Aalborg dimanche, pourrait bien tirer les marrons du feu. Une chose est sûre, le PSG, avec le possible retour de Sander Sagosen, marquerait très fort les esprits en s'imposant en Catalogne samedi soir.

Groupe A
Barcelone (ESP) - Paris (FRA)
Aalborg (DAN) - Flensburg (ALL)
Celje (SLO) - Elverum (NOR)
Zagreb (CRO) - Szeged (HON)

Classement 1. PSG 8 pts (+25), 2. Flensburg 7 pts (+11), 3. Barcelone 6 pts (+47), 4. Aalborg 6 pts (+14), 5. Szeged 5 pts (+5), 6. Elverum 0 pt (-29), 7. Celje 0 pt (-35), 8. Zagreb 0 pt (-38)

Montpellier, un élan à confirmer
Montpellier avait débuté sa campagne européenne sur la pointe des pieds. Encore marqués par l'échec total de la saison d'après, celle qui a suivi leur épopée de 2018, les Héraultais s'étaient jurés de se focaliser sur la cinquième et la sixième place, autrement dit de laisser les ''gros'', le Vardar, Veszprem, Kiel et Kielce, s'étriper entre eux. La défaite concédée d'entrée à domicile face au tenant du titre macédonien semblait indiquer que le club avait bien cerné l'objectif. Mais derrière, le MHB s'est imposé à Brest avant de faire tomber coup sur coup Veszprem et Kielce, deux équipes présentes au Final Four quatre mois plus tôt.

Si la qualification pour les huitièmes de finale n'est pas encore acquise, les Montpelliérains, avec déjà 6 points en poche, ont déjà bien balisé la route. Deuxièmes, les partenaires de Valentin Porte vont, pour la troisième fois de suite, se frotter à un prétendant à la victoire finale ce week-end. En plein renouveau, les Allemands de Kiel, véritables références du handball mondial il y a dix ans, mettront leur invincibilité en jeu à l'Arena Sud de France samedi après-midi (17h15). Magistraux vainqueurs à Skopje le week-end dernier (20-31), après une première demi-heure exceptionnelle sur le terrain des champions d'Europe (4-16), Domagoj Duvnjak et sa bande ont de quoi faire peur. Mais Montpellier, qui a récupéré Diego Simonet et Jonas Truchanovicius cette semaine (pas Gilberto Duarte), salive à l'idée de pouvoir disputer cette affiche au sommet qui promet à son vainqueur la première place du groupe.

Groupe B
Porto (POR) - Zaporozhye (UKR)
Meshkov (BLR) - Kielce (POL)
Montpellier (FRA) - Kiel (ALL)
Veszprem (HON) - Vardar (MCD)

Classement 1. Kiel 7 pts (+25), 2. Montpellier 6 pts (+7), 3. Vardar 6 pts (-3), 4. Veszprem 4 pts (+11), 5. Porto 4 pts (-10), 6. Kielce 3 pts (+2), 7. Meshkov 2 pts (-10), 8. Zaporozhye 0 pt (-22)

Par Régis Aumont