Aller au contenu principal

En Bref

Le championnat suspendu jusqu'à nouvel ordre

Made in Hand, Handball, LFH, Ligue Butagaz Energie, Coronavirus Covid-19

Initialement suspendu jusqu'au 5 avril, en raison de la pandémie de coronavirus, le championnat de France féminin ne pourra évidemment pas reprendre dans quelques jours alors que le confinement est de mise dans tout le pays. Vendredi, par l'intermédiaire d'un communiqué, la Ligue Féminine de Handball a indiqué que la Ligue Butagaz Energie était désormais à l'arrêt jusqu'à nouvel ordre. "Les clubs féminins professionnels comme tout le sport français ne seront pas épargnés par les conséquences à court, moyen et long termes de cette crise, peut-on lire. Ainsi, la cellule de crise et le Comité de Direction de la LFH étudient tous les scénarii permettant de clôturer ces deux championnats en prenant en compte la situation des clubs, dirigeants, entraîneurs et joueuses. L'ensemble des acteurs s'accorde qu'en cas de reprise des championnats cette saison, si les conditions sanitaires le permettent, l'absolue priorité doit être de faire vivre les cellules de base que sont les clubs, tout en garantissant la protection de l'intégrité physique des joueuses. Il est primordial de relancer l'économie des clubs, garantir leur viabilité économique et préserver les emplois directs et indirects liés à leurs activités, tout en proposant un spectacle sportif qui permettra de renouer avec le public et les partenaires." A noter que le championnat de deuxième division est géré par la Fédération Française de Handball qui devrait rendre une décision lundi prochain. Par R.A.