Connexion

NEWS

« retour


le 5 février, 2018

Saran recrute Courtois

Jérémie Courtois va terminer sa deuxième saison sous les couleurs de Tremblay avant de rejoindre Saran. (Panoramic)

Le club orléanais indique ce lundi avoir enregistré la signature du pivot Jérémie Courtois (Tremblay) pour la saison prochaine.

Depuis son accession surprise à l’élite du handball français il y a un an et demi, Saran n’a jamais renié sa réputation d’équipe joueuse, quitte parfois à rentrer les valises pleines de certains déplacements. Plus mauvaise défense du championnat à mi-saison, avec 413 buts encaissés (31.7 de moyenne par match), l’équipe de Fabien Courtial a décidé d’agir. La signature pour les deux prochaines saisons du pivot de Tremblay Jérémie Courtois va dans ce sens. « L’arrivée de Jérémie (…) montre notre volonté de densifier notre secteur défensif, priorité de notre recrutement, prévient l’entraîneur dans un communiqué. Je suis très satisfait de cette signature car c’est un garçon qui correspond pleinement à la philosophie véhiculée dans notre groupe et qui a accepté de relever ce challenge compte tenu de l’incertitude sportive qui subsiste à ce jour. »

L’avenir de Saran en Lidl Starligue, dont il occupe actuellement le onzième rang, n’est effectivement pas assuré. Mais celui de Tremblay, classé deux places derrière, encore moins. « Je suis très heureux de rejoindre le club de Saran où je vais retrouver quelques amis, explique Jérémie Courtois. C’est un club qui monte et j’espère pouvoir l’aider à se maintenir dans l’élite du handball français. Pour moi c’est un nouveau challenge et je pense avoir les valeurs qui correspondent aux attentes du club. Je pense que mes quelques connaissances vont faciliter mon intégration dans le groupe. » Spécialiste de la défense, l’ancien pensionnaire du PAUC a disputé toutes les rencontres de la phase aller (18 buts). Il apportera un peu de rudesse et d’expérience supplémentaire (31 ans) à un club bien décidé à améliorer son principal point faible pour prolonger son conte de fées.

Par Régis Aumont

NEWS