Connexion

NEWS

« retour


le 14 janvier, 2018

Qualifiés sans forcer

Nicolas Tournat était titulaire face à l’Autriche dimanche. (Panoramic)

L’équipe de France a maîtrisé l’Autriche (33-26) dimanche soir à Porec, validant ainsi son accès au tour principal de l’Euro croate.

Deux matchs, deux victoires, l’équipe de France est déjà qualifiée pour le tour principal de l’Euro. Quarante-huit heures après avoir remporté le choc du groupe B face à la Norvège, les Bleus ont été sérieux devant l’Autriche, une équipe assez loin du meilleur niveau européen. Pour ce duel déséquilibré sur le papier, Didier Dinart avait choisi de remplacer quatre des sept titulaires du premier match. Nikola Karabatic, Kentin Mahé, Cédric Sorhaindo et Valentin Porte laissaient leurs places à Timothey N’Guessan, Nicolas Claire, Nicolas Tournat et Luc Abalo. Seuls Vincent Gérard, Dika Mem et Michaël Guigou, à sa demande pour reprendre du rythme, étaient reconduits.

Cela n’a pas empêché les champions du monde de marquer leur territoire dès l’entame (3-0, 4ème). Mais après cinq bonnes premières minutes, les suivantes furent moins abouties, la faute à un petit peu trop de facilité, à l’image de cet appui en zone rarissime de l’expérimenté Michaël Guigou (7-5, 16ème). Touché sur un choc quelques minutes plus tard, l’ailier montpelliérain rejoignait le banc une poche de glace sur le genou droit. Son remplaçant, Kentin Mahé, insufflait une nouvelle dynamique aux Bleus qui reprenaient le large dans la seconde moitié du premier acte (17-12, MT).

Karabatic n’a pas joué

Les Français continuaient à travailler après la pause. L’adversaire s’y prêtait, et les rotations se poursuivaient, permettant notamment à Raphaël Caucheteux de débuter à 32 ans sa première grande compétition internationale. Le joueur de Saint-Raphaël, meilleur buteur de la Ligue Nationale de Handball, en profitait pour ouvrir assez vite son compteur dans un face-à-face avec le gardien autrichien (22-15, 37ème). L’écart conséquent en faveur des Tricolores donnait à la partie des airs de match de préparation. Les Experts le savaient et ont eu le mérite de bien faire le métier. Avec ce deuxième succès, bien plus tranquille celui-ci (33-26), l’équipe de France a d’ores et déjà en poche son billet pour le tour principal.

Mais pour débouler à Zagreb avec le maximum de points, les partenaires de Nikola Karabatic, pas entré en jeu lors de ce deuxième match, devront encore battre la Biélorussie, bien partie pour se qualifier également après son succès initial sur les Autrichiens (27-26). Mardi soir, le staff tricolore devrait choisir de relancer certains cadres afin qu’ils ne perdent pas le rythme de la compétition. Parce que la suite ne ressemblera en rien à la promenade de santé de dimanche soir.

Groupe B (à Porec) : France, Norvège, Biélorussie, Autriche

PROGRAMME
Vendredi 12 janvier
Biléorussie-Autriche 27-26
France-Norvège 32-31
Dimanche 14 janvier
Autriche-France 26-33
Norvège-Biélorussie 33-28
Mardi 16 janvier
France-Biélorussie (18h15)
Norvège-Autriche

CLASSEMENT
1. France 4 pts (+8), 2. Norvège 2 pts (+4), 3. Biélorussie 2 pts (-4), 4. Autriche 0 pt (-8)

Par Régis Aumont

NEWS