Connexion

NEWS

« retour


le 15 mai, 2018

Kosta Savic, ici à Chartres lors de la saison régulière, a inscrit 8 buts pour Sélestat. (Panoramic)

Play-offs : Sélestat frappe fort

Sélestat a créé la sensation des demi-finales aller des play-offs de Proligue en prenant aisément la mesure de Chartres (36-28) mardi soir. Dans l’autre rencontre, Pontault-Combault et Dijon n’ont pas pu se départager (25-25).

C’est un premier coup de tonnerre dans ces play-offs de Proligue. Chartres, deuxième de la saison régulière, faisait office de favori de sa demi-finale qui l’oppose à Sélestat. Mais mardi soir, lors de la première manche de ce duel disputée dans l’est de la France, les Alsaciens ont déjoué les pronostics. Et pas qu’un peu puisque les locaux ont fini sur un +8 (36-28) qui leur donne le droit de rêver à la finale qui offrira à son vainqueur le 25 mai le deuxième billet d’accession à la Lidl Starligue.

Emmenés par le trio Seri-Savic-Anquetil – 25 buts à eux trois ! -, les joueurs de Christophe Viennet se sont très vite détachés (5-1, 7ème). Et si les Chartrains limitaient finalement la casse à la pause (18-14, MT), en grande partie grâce à Robin Molinie (9/9), ils n’ont pas été capables de redresser la barre en seconde période (30-21, 50ème). La surprise est aussi grande que l’écart final, surtout lorsque l’on se souvient que dans cette même salle les Alsaciens s’étaient inclinés de sept buts en saison régulière (22-29), c’était lors de la première journée il y a huit mois. Chartres, désigné comme le favori de ces play-offs d’accession, a trois jours pour se remettre la tête à l’endroit.

L’autre affiche de ces demi-finales s’est révélée beaucoup plus équilibrée. Entre Pontault-Combault et Dijon, séparés d’un petit point à l’issue des 26 journées, le premier acte est resté incertain jusqu’au bout quand bien les Dijonnais avaient pris un meilleur départ (2-7, 11ème). Mais les Seine-et-Marnais ont su revenir petit à petit pour ne finalement pointer qu’à deux longueurs au terme de la première demi-heure (11-13, MT). Les joueurs de Sébastien Quintallet, qui entraînera Ivry la saison prochaine, sont même passés devant, pour la première fois de la partie, à l’entrée du money-time (24-23, 55ème). Mais les Bourguignons n’ont pas cédé et ont su, grâce à un dernier but signé Alexis Lemal, préserver l’essentiel en ne perdant pas (25-25). Ce sont bien eux qui ont réalisé une belle affaire dans l’optique de la qualification pour la finale.

DEMI-FINALES
Mardi (aller) : Sélestat-Chartres 36-28
Mardi (aller) : Pontault-Combault-Dijon 25-25
Vendredi (retour) : Dijon-Pontault-Combault (18h30)
Vendredi (retour) : Chartres-Sélestat (20h)

Par Régis Aumont

NEWS