Connexion

NEWS

« retour


le 5 avril, 2018

Blessé durant l'Euro, Ludovic Fabregas effectue son retour en Bleu durant cette étape de Golden League. (Panoramic)

Les jeunes donnent la leçon

L’équipe de France, largement rajeunie, a séduit face au Danemark (35-29) lors de son premier match de Golden League en Norvège jeudi soir.

Pas de Nikola Karabatic, Cédric Sorhaindo, Michaël Guigou, Luc Abalo ? Pas de problème ! Sans ses principaux cadres, laissés au repos le temps de cette troisième étape de Golden League organisée en Norvège, l’équipe de France a déroulé face à son homologue du Danemark elle aussi largement renouvelée (35-29). A Straume, où ils disputeront trois rencontres d’ici dimanche, les Bleus ont été timides durant le premier quart d’heure avant de prendre totalement la mesure d’un adversaire pas toujours très concerné.

Disons-le tout de suite, ce France-Danemark n’a jamais eu une once de l’intensité de celle de la petite finale de l’Euro croate en début d’année. Mais les jeunes Français ont bien joué le jeu, ce qui a forcément plu à Didier Dinart. Le sélectionneur tricolore, déjà focalisé sur le Mondial 2019 dans neuf mois, a osé un sept de départ juvénile avec notamment Dika Mem, Dylan Nahi, Yanis Lenne et Ludovic Fabregas. Assez maladroits au début 6-8 (15ème), les champions du monde ont ensuite trouvé leur rythme de croisière. Sérieux et appliqués, les Français terminaient le premier acte sur un 10-3 pour prendre leurs distances (16-11, MT).

Les partenaires de Valentin Porte restaient dominateurs après le repos malgré les nombreuses rotations. « On s’était dit avant la rencontre qu’il fallait être très concentrés, confiait le Nantais Romain Lagarde devant les caméras de beIN Sports. On a été appliqués en défense et on a su trouver des solutions en attaque. On a fait un bon match. » Son capitaine d’une semaine, Valentin Porte, était tout aussi satisfait. « La manière était là, relevait le Montpelliérain, le plus capé des joueurs présents en Scandinavie. J’ai apprécié le rythme que l’on a mis dans ce match. J’ai beaucoup aimé notre prestation. » Les Français vont avoir une nouvelle journée pour travailler avant d’affronter le pays hôte samedi puis l’Islande le lendemain. Deux matchs et autant d’occasions pour les jeunes de confirmer leur belle première sortie norvégienne.

LES 20 SELECTIONNES
Gardiens : Cyril DUMOULIN (Nantes) – Vincent GÉRARD (Montpellier) – Julien MEYER (Chambéry)
Arrières gauches : Baptiste BONNEFOND (Montpellier) – Romain LAGARDE (Nantes) – Timothey N’GUESSAN (Barcelone)
Demi-centres : Nicolas CLAIRE (Nantes) – Kentin MAHÉ* (Flensburg-Handewitt) – Dika MEM (FC Barcelone)
Arrières droits : Adrien DIPANDA (St-Raphaël) – Nedim REMILI (PSG) – Melvin RICHARDSON (Montpellier)
Ailiers gauches : Raphaël CAUCHETEUX (St-Raphaël) – Dylan NAHI (PSG)
Pivots : Ludovic FABREGAS (Montpellier) – Luka KARABATIC (PSG) – Dragan PECHMALBEC (Nantes) – Nicolas TOURNAT (Nantes)
Ailiers droits : Yanis LENNE (Barcelone) – Valentin PORTE (Montpellier).

GOLDEN LEAGUE – 3ème ETAPE
Jeudi 5 avril
Norvège-Islande 31-29
France-Danemark 35-29
Samedi 7 avril
Danemark-Islande (15h30)
Norvège-France (18h15, beIN Sports)
Dimanche 8 avril
Islande-France (15h30, beIN Sports)
Norvège-Danemark (18h15)

Par Régis Aumont

NEWS