Connexion

NEWS

« retour


le 26 juin, 2018

Valero Rivera formera avec David Balaguer et Eduardo Gurbindo un trio de champions d'Europe à Nantes. (Panoramic)

Le Top 5 des arrivées

La Lidl Starligue va encore s’enrichir d’excellents éléments la saison prochaine. Petit tour d’horizon des recrues les plus attendues.

1. Valero Rivera (Nantes)
Son retour en France, officialisé début mai, a fait grand bruit. Deux ans après avoir retrouvé son Barcelone natal, Valero Rivera revient à Nantes. L’Espagnol, désireux de rejouer en Lidl Starligue, est un ailier rapide et un remarquable finisseur notamment en contre-attaques. Au H, qu’il a fréquenté durant six saisons entre 2010 et 2016, le Catalan va retrouver son beau-père Thierry Anti et succèdera à Dominik Klein qui l’avait remplacé lors de son retour en Liga. Il formera aussi, avec Eduardo Gurbindo et David Balaguer, un trio de champions d’Europe en titre.

2. Ekdahl Du Rietz (Paris)
Comme pour Valero Rivera, il s’agit d’un retour en France. Lui aussi a découvert la Lidl Starligue à Nantes, lors de l’exercice 2011-2012, mais sa saison fut gâchée par des blessures. Ekdahl Du Rietz est ensuite parti à Mannheim avec qui il a conquis deux Bundesliga en 2016 et 2017. Il y a un an, le Suédois annonçait sa retraite avant de revenir sur sa décision cet hiver et de retrouver ses partenaires de Rhein-Neckar Löwen. L’arrière de 28 ans n’a rien perdu de son talent après huit mois d’arrêt et a tapé dans l’oeil du nouveau staff du PSG qui l’a convaincu de s’engager jusqu’en 2020.

3. Viran Morros (Paris)
En voilà un qui va apporter de la rudesse à la défense parisienne. A 34 ans, Viran Morros demeure l’un des meilleurs défenseurs du monde, ce qui ne lui confère pas que des amis sur les terrains. Dur sur l’homme, l’Espagnol est un joueur que l’on préfère avoir dans son équipe. Avec sa sélection, Ciudad Real ou encore Barcelone dont il défendait les couleurs depuis 2011, le Catalan s’est forgé un sacré palmarès, avec notamment un titre de champion du monde, un autre de champion d’Europe, trois Ligue des champions et neuf championnats d’Espagne. Il a par ailleurs déjà joué sous les ordres de Raul Gonzalez, le nouvel entraîneur du PSG, lors de son passage à Ciudad Real.

4. Henrik Toft Hansen (Paris)
Avec Ekdahl Du Rietz, Viran Morros et Henrik Toft Hansen, les dirigeants du Paris Saint-Germain ont très bien ciblé leur recrutement. Le pivot danois, qui vient remplacer Jesper Nielsen, va apporter son savoir-faire offensif peaufiné depuis cinq saisons en Bundesliga, à Hambourg puis à Flensburg. Il ne sera pas livré à lui-même lors de son installaton en France puisqu’il va retrouver dans la capitale son compatriote Mikkel Hansen avec qui il a décroché la médaille d’or olympique à Rio voilà deux ans. Un duo qui devrait pouvoir se trouver les yeux fermés sur le terrain.

5. Markus Olsson (Toulouse)
Attention, gros buteur. Toulouse a vraisemblablement réalisé un gros coup en enrôlant Markus Olsson pour les deux prochaines saisons. Le Suédois, international à 55 reprises, est un arrière gauche puissant (1m88 ; 93 kilos) qui s’est particulièrement illustré en Ligue des champions avec son club de Skjern. Avec 88 réalisations, dont dix lors de la double confrontation avec Nantes en quarts de finale, il a terminé deuxième meilleur buteur de la compétition derrière le Parisien Uwe Gensheimer. Un duel qui pourra désormais se poursuivre en Lidl Starligue.

Par Régis Aumont

NEWS