Connexion

NEWS

« retour


le 1 juin, 2018

J26 : L’équipe-type

Voici l’équipe-type de la vingt-sixième journée de Lidl Starligue.

Très régulier depuis le début du printemps, le gardien du FENIX a encore livré une belle prestation à Cesson où Toulouse a validé sa septième place de Lidl Starligue (28-32). Le Marocain a repoussé 13 tirs avec un taux de 36% d’efficacité. C’est la quatrième fois du mois de mai qu’il effectue au moins douze parades.

S’il évolue le plus souvent sur le poste de demi-centre, l’homme à tout faire du PSG méritait sa place dans l’équipe de cette 26ème journée. Dans un match à gros enjeux contre Chambéry (30-26), celui du titre, le Parisien a répondu présent dans tous les domaines avec en prime une belle réussite offensive (6 buts à 86%)

Nominé parmi les meilleurs espoirs du championnat, le joueur du PAUC n’a pas loupé l’ultime et très important rendez-vous avec Saint-Raphaël (29-29). Le meneur de jeu, en retrait sur la période mars-avril, a sorti le grand jeu avec notamment un sans-faute au tir (6 buts) pour permettre à Aix de bientôt découvrir la coupe d’Europe.

A l’image de ce qu’il a réalisé au Final Four de la Ligue des champions, le Montpelliérain était encore sur son nuage lors de la réception de Dunkerque (33-25). D’une déconcertante facilité dans le jeu – que dire de ce petit lob déclenché hors secteur sur l’aile…gauche -, l’arrière droit a fait très mal à la défense nordiste (9/10).

Raphaël Caucheteux (Saint-Raphaël, 9/10 dont 2/3 aux jets de 7 mètres vs Aix 29-29)
Sur la lancée de son excellent mois de mai, l’ailier de Saint-Raphaël a conclu la saison sur un nouveau carton (9 buts) qui a largement contribué au match nul décroché par le club varois à Aix-en-Provence (29-29). Impeccable dans le champ (100%) – il n’a en fait raté qu’un penalty -, il termine meilleur buteur de l’exercice avec 167 réalisations.

Déjà condamné, Saran a pu compter sur son pivot pour quitter l’élite sur une victoire. Face à Tremblay (39-37), l’ancien joueur de Toulouse a inscrit neuf buts, lui qui n’avait jamais dépassé la barre des cinq en Lidl Starligue. Avec 86 réalisations et surtout 83.5% d’efficacité au shoot, il est l’une des satisfactions du club orléanais cette saison.

La Trocardière s’est délectée d’une orgie offensive avant les vacances. Et l’ailier du H s’en est donné à cœur joie (7 réalisations) pour permettre à son équipe de marquer plus de buts que Massy (41-35). A noter que le champion d’Europe avait fait trembler les filets à quatre reprises dans les dix premières minutes !

NEWS