Connexion

NEWS

« retour


le 11 mai, 2018

J23 : L’équipe-type

Voici l’équipe-type de la vingt-troisième journée de Lidl Starligue.Le gardien de l’USDK s’est transformé en mur à Cesson où les Nordistes ont décroché un succès primordial dans la course à l’Europe (21-25). Le Russe a quasiment repoussé un tir sur deux (47%), réalisant son plus grand total d’arrêts (16) depuis son arrivée à Dunkerque l’été dernier. Il justifie d’être désormais le choix n°1 de Patrick Cazal.

Lors d’un match bien plus compliqué que prévu pour le PSG, Nikola Karabatic a pris ses responsabilités pour éviter une grosse déconvenue face à Massy (24-27). L’arrière parisien a connu du déchet au tir (6/11) mais a été décisif, comme lorsqu’il a marqué coup sur coup pour ramener son équipe de 21-19 à 21-21 àl’attaque du dernier quart d’heure.

Méconnaissable depuis un mois et demi – 3 buts inscrits lors des cinq dernières journées -, la pépite du PAUC s’est réveillée au bon moment devant Saran (36-29). Très influent dans le jeu, le demi-centre aixois a énormément pesé offensivement, distribuant les bonnes passes et terminant la partie à 100% au tir (7 buts).

Avec son compère au poste d’arrière droit Marius Sadoveac, le Croate a sorti le grand jeu lors de la venue de Nîmes (39-35). Le gaucher n’avait jamais autant marqué (5 buts) avec Tremblay qui, en s’imposant mercredi, a quasiment assuré son maintien en Lidl Starligue. Ses deux réalisations dans le money-time ont scellé la victoire des Franciliens.

Le capitaine du MHB a montré la voie à suivre à ses équipiers lors de la large victoire obtenue à Toulouse (XX-XX). En marquant 12 buts, dont huit dans la première demi-heure, le génial ailier gauche a pulvérisé son record de la saison en Lidl Starligue. Avec deux réalisations lointaines, des passes décisives, des interceptions, il a fait le spectacle.

Il fait partie des septs joueurs de Tremblay à avoir fait trembler les filets à au moins quatre reprises face à Nîmes (39-35). Dans cette orgie offensive, le pivot du club de Seine-Saint-Denis a pris sa part malgré quelques échecs (4/7). L’ancien du PAUC est l’une des grandes satisfactions du promu cette saison.

Il est l’un des hommes en forme d’une équipe d’Aix-en-Provence qui finit très bien la saison. Contre Saran, que le PAUC a largement dominé avant de faiblir sur la fin (36-29), le jeune gaucher n’a pas raté un seul tir (6/6), portant à 26 son nombre de buts marqués lors des quatre dernières journées. Le tout à 87% d’efficacité.

 

NEWS