Connexion

NEWS

« retour


le 11 avril, 2018

Vincent Gérard a sorti un grand match à Tremblay. (Panoramic)

J20 : Montpellier repart de l’avant

Montpellier a renoué avec la victoire, mercredi à Tremblay (19-29), lors des premiers matchs de la 20ème journée de Lidl Starligue. De quoi mettre la pression sur le PSG qui se frottera à Nantes jeudi.

Montpellier avait coincé juste avant la trêve internationale. Battu pour la première fois de la saison à domicile, par Aix-en-Provence voilà deux semaines, le leader de Lidl Starligue avait grillé un joker dans sa lutte pour le titre qu’il livre au PSG. Mercredi soir, du côté de Tremblay, les Montpelliérains ont repris leur marche en avant en se montrant intraitables. Face à une équipe encore en quête de points pour assurer son maintien, le MHB a sorti les barbelés dès les premiers instants pour éviter de mettre les joueurs locaux en confiance. Résultat, après une première demi-heure à sens unique, les Héraultais n’avaient encaissé que huit buts et menaient de tout autant (8-16, MT).

Il faut dire que derrière sa défense bien en place, Vincent Gérard s’est régalé (19 arrêts à 53%). Très souvent mis en échec, les Séquano-Dionysiens, privés de Pierre Marche pour cette rencontre de gala, n’ont jamais réussi à déstabiliser l’ensemble de Patrice Canayer. L’écart entre les deux équipes se reflétait au tableau d’affichage à l’issue de la partie (19-29). En renouant ainsi avec la victoire, la 17ème en championnat cette saison, Montpellier a repris quatre points d’avance sur Paris à qui il met la pression avant sa réception de Nantes demain soir à Coubertin.

Nîmes se réveille

Dans la course à l’Europe, Nîmes a réussi un joli coup en s’imposant à Dunkerque (27-30). Dans le dur depuis le début de la phase retour, les Nîmois se sont réveillés dans le Nord où ils n’ont jamais été menés. Bien aidée par un Rémi Desbonnet des grands soirs (17 arrêts), l’USAM a décroché son deuxième succès de l’année, une victoire qui lui permet de mettre l’USDK à deux longueurs mais aussi de rester dans le sillage de Saint-Raphaël, quatrième, et même de revenir sur Aix-en-Provence, cinquième.

Les Raphaëlois ont fait respecter la logique en gagnant à Massy (25-36) où Raphaël Caucheteux a fait un festival (10 buts). Malmenés en début de rencontre, les Varois ont terminé le premier acte en trombe pour signer un 5-0 bienvenu (15-18, MT). Plus libérés après la pause, les Raphaëlois ont ensuite pris largement le dessus sur une formation massicoise de plus en plus proche d’un retour en Proligue. Enfin, quinze jours après son exploit à Montpellier, Aix-en-Provence a cédé devant Toulouse à l’Arena (29-30). Invaincus depuis le 6 décembre en Lidl Starligue, les hommes de Jérôme Fernandez se sont cassé les dents sur un excellent gardien (décidément !), le portier du Fénix Vlaidmir Perisic effectuant pas moins de 18 parades. Une mauvaise opération pour le PAUC qui espérait ce soir faire un petit pas de plus vers une qualification européenne.

Par Régis Aumont

NEWS