Connexion

NEWS

« retour


le 11 mars, 2018

Les Nantais peuvent encore rêver du doublé. (Panoramic)

Il faisait bon recevoir

Montpellier, Paris, Nantes et Chambéry, qui évoluaient tous à domicile ce week-end, ont obtenu leur qualification pour le dernier carré de la Coupe de France.

L’avantage de recevoir a prévalu lors des quarts de finale de la Coupe de France. Il faut dire que les favoris de chaque affiche avaient le bonheur d’évoluer devant leurs supporters ce week-end. C’était le cas de Montpellier qui a infligé à Saint-Raphaël, dimanche, sa deuxième défaite en trois jours après le court revers concédé par les Varois devant le PSG en championnat. Le leader de la Lidl Starligue a dû s’employer pour écarter une équipe avec qui il avait partagé les points dans le même palais des sports René-Bougnol le 18 octobre dernier (28-28). Mais cette fois, les Héraultais, menés pendant la quasi-totalité du premier acte (12-12, MT), ont trouvé la clé après le repos grâce notamment à un très bon Vid Kavticnik (10 buts). Les Montpelliérains, finalement vainqueurs 27-24, sont donc toujours en course pour un éventuel doublé coupe-championnat.

C’est aussi le cas de Paris. A Coubertin, le PSG a déroulé devant Tremblay (33-21). Les Séquano-dionysiens ont résisté quinze minutes (9-8, 15ème) avant d’encaisser un 10-2 dans le deuxième quart d’heure de la rencontre (19-10, MT). Le suspense évaporé, les Parisiens, emmenés par Sander Sagosen (7 buts), ont ensuite pu tranquillement gérer les débats. Impressionnants depuis la reprise, en pleine confiance, les hommes de Zvonimir Serdarusic, lequel s’est permis de reposer certains cadres une fois le score acquis, ont désormais une semaine pour préparer la défense de leur tire en coupe de la Ligue.

Chambéry termine sur un 25-5 contre Vernon…

Dernière équipe de Proligue en lice, Vernon Saint-Marcel n’aura rivalisé qu’un gros quart d’heure avec Chambéry dimanche après-midi. Les Savoyards ont ensuite appuyé sur l’accélérateur avec de nombreuses rotations qui n’ont pas altéré leur efficacité (16-10, MT). Outrageusement dominés en seconde période, les Normands, qui ont pris un 25-5 à partir de la 17ème minute, ont concédé une très lourde défaite au Phare (34-14). Il faudra toutefois retenir leur beau parcours pour en arriver là. Quant à Chambéry, il sera le challenger parmi les quatre demi-finalistes, c’est dire la qualité du plateau.

Samedi soir, Nantes avait été la première équipe à se qualifier après être venue à bout de Nîmes dans la douleur (27-26). Longtemps gênés par la furia gardoise, les Nantais, encore privés de David Balaguer blessé, pointaient à quatre longueurs en début de seconde période (14-18, 37ème). Mais les joueurs de Thierry Anti ne se sont jamais affolés et ont grignoté leur retard petit à petit. Quelques décisions arbitrales contestables, et contestées par le staff nîmois*, n’ont pas aidé l’USAM qui méritait un autre sort. Car les partenaires de Romain Lagarde (6/7) ont bien eu le dernier mot. Le tenant du titre n’est plus qu’à deux victoires de conserver sa couronne.

QUARTS DE FINALE
Nantes (Lidl Starligue) – Nîmes (Lidl Starligue) 27-26*
Chambéry (Lidl Starligue) – Vernon Saint-Marcel (Proligue) 34-14
Montpellier (Lidl Starligue) – Saint-Raphaël (Lidl Starligue) 27-24
Paris (Lidl Starligue) – Tremblay (Lidl Starligue) 33-21

* Nîmes a déposé une réclamation à l’issue de la rencontre après que les Nantais ont évolué à huit sur une action.

Par Régis Aumont

NEWS